LZ-#argile-(5).jpg

La céramique comme langage

Nourrie de mes émotions et sensations, ma démarche de création est intuitive et introspective. A travers mes pièces, je parle de relation à soi, aux autres, de mon rapport au monde, à l’Autre.

 

L’argile s’offre à moi comme matière d’expression pour donner corps à un ressenti dans l’instantané du présent. Terre fermée en apnée, terre poreuse qui respire, corps modelés porteurs d’empreintes, nus ou revêtus, peau douce ou craquelée, les matières résonnent en moi tel un riche vocabulaire pour traduire ma pensée.

D'argile et de feu

De mes expérimentations autour des argiles, pour certaines fournies, pour la plupart récoltées à flan de talus, dans le lit d’un ruisseau, au cœur d’une carrière, au bord d’un étang, au creux d’une forêt, naît une gamme de matières et couleurs, naturellement obtenues à partir d’argile et de feu.

Certaines pièces sont nues, d’autres revêtues d’une mince couche d’engobe sigillé, jus d’argile affinée, m’évoquant une membrane hypersensible à la surface des corps bruts.

La cuisson au feu revêt une délicieuse part d’inconnu et d’aléatoire. Au défournement, je découvre les pièces comme incarnées. Elles se présentent à moi dans leur unicité et dans une vive émotion, celle d’une rencontre.

Précieuse rareté

Ce lent cheminement organique avec la matière, son accompagnement jusqu’à sa métamorphose, offre à chaque pièce d’être unique, porteuse d’une identité et d’une histoire singulières. Chacune est à la fois une surprise, une rescapée entre celles qui ne résisteront pas à l'épreuve des éléments, une exception, des émotions, une offrande.

Une démarche génératrice d’émerveillements quotidiens et source d’une précieuse rareté.